Le label « Study in Algeria » décerné à plusieurs établissements universitaires accueillant des étudiants internationaux

Date:

Le ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, Kamel Baddari, a présidé, lundi à Alger, la cérémonie de décernement du label « Study in Algeria » à plusieurs établissements universitaires remplissant les critères pédagogiques et de service pour accueillir les étudiants internationaux, rapporte l’APS.

A cette occasion, M. Baddari a affirmé l’engagement de son secteur à œuvrer pour l’amélioration des conditions d’accueil des étudiants internationaux qui « affluent en grand nombre » vers l’Algérie, notamment des pays africains et asiatiques, et ce « au regard de la qualité de l’enseignement et de la dynamique que connait le secteur en matière de recherche et d’innovation scientifique ».

L’Algérie tend, à travers la création de ce label « à créer une compétitivité entre les établissements universitaires nationaux en vue d’améliorer les différents services au profit des étudiants internationaux ».

Intervenant en marge de la cérémonie de décernement dudit label, le directeur de la coopération et de l’échange universitaire au ministère, Rachid Hamdi, a souligné que l’objectif de cette initiative était d’évaluer « l’aptitude des établissements éducatifs et universitaires nationaux à garantir un climat favorable à l’accueil des étudiants internationaux ».

Pour le choix des établissements, « 40 critères d’évaluation ont été adoptés », liés essentiellement à la gestion des universités et résidences et aux offres de formation disponibles en langue anglaise pour attirer un maximum d’étudiants internationaux, la durée de validité du label étant estimée à une année seulement pour inciter les établissements universitaires à poursuivre leurs efforts d’amélioration de la qualité des services, a-t-il soutenu.

« Près de 75% des établissements et résidences universitaires ont obtenu le label dans sa première édition », a souligné M. Hamdi, rappelant que l’initiative a été créée, l’année dernière, par le ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique.

Le ministère de tutelle aspire, à travers cette démarche, à faire de l’Algérie « la première destination des étudiants internationaux du moins sur le plan régional à l’horizon 2029 », a-t-il fait savoir, appelant les représentations diplomatiques nationales à l’étranger à « promouvoir l’Algérie en tant que destination scientifique et à renforcer la visibilité des universités algériennes à l’étranger ».

Share post:

Info en continu

Articles associés
Related

UGTA et nationalisation des hydrocarbures : Larbaoui en visite de travail samedi à Timimoun

Chargé par le président de la République, M. Abdelmadjid...

Environnement : consultations avancées avec des complexes du ciment pour traiter les déchets issus des activités de ces usines

La ministre de l'Environnement et des Energies renouvelables, Fazia...

La présentation du projet de loi sur les statuts des travailleurs de l’éducation reportée

Le ministre de l’Education nationale, Abdelhakim Belaabed, a déclaré...

SNTF : Les nouveaux tarifs fixes par decret

De nouveaux tarifs pour le transport de voyageurs par...