Scandale à Bejaia : Une élève exclue du CEM avec une moyenne de 10,21

Date:

Alors que des milliers d’élèves viennent de décrocher leur bac avec une moyenne de 9,5 certains enfants avec une moyenne annuelle de plus de 10 se sont refusés l’accès au lycée dans la wilaya de Bejaia qui semble faire l’exception.

     En effet, une élève (M. Yamina-Liza) du CEM Chouhada Challal dans la ville de Bejaia s’est vue exclue de l’établissement alors qu’elle a obtenu une moyenne annuelle de 10,21. La décision de cette école, en contradiction avec la loi et la réglementation, interpelle plus que jamais le ministère de tutelle afin d’engager une enquête au niveau de l’académie de cette wilaya qui ne contrôle semble-t-il ni ses enseignants et encore moins son administration.  

     A noter que nous avons tenté de joindre le responsable de communication de la direction de l’éducation mais en vain. Ce dernier, devant notre insistance, est allé jusqu’à nous raccrocher au nez.

   De tels comportements interpellent également les autorités du pays sur ce qui se passe dans les wilayas de l’intérieur dont les commis de l’état, censés servir le citoyen se comportent en « nabab » du fait de la protection dont ils jouissent de la part de certains responsables locaux.

   Loin de la capitale, ces pseudo-responsables, qui font souvent partie de clans au niveau des administrations locales, sont un vrai cancer qui tue toute velléité de changement ou de développement.   

   Le ministère de l’éducation doit absolument sévir pour non seulement rétablir cette élève dans son droit mais également frapper d’une main de fer tous ceux qui, derrière leur fauteuil, bafouent les lois de la république et détruisent des générations entières.  

   Les magouilles et la gestion approximative de ce secteur névralgique doivent cesser pour redonner espoir à ces millions de jeunes enfants qui se retrouvent dans la rue à cause de l’incompétence, l’inconscience et souvent l’abrutissement de certains « éducateurs » qui ont passé leurs vies dans des établissements scolaires mais qui n’ont rien appris.   

Share post:

Info en continu

Articles associés
Related

L’Algérie à l’heure des réformes pour le renforcement et la protection des droits de l’homme et de la suprématie de la Loi

L'Algérie connait actuellement des réformes politiques et économiques visant...

Conduite automobile : le programme national de formation publie

Le programme national de formation à la conduite automobile...

France : L’ambassade d’Algérie annonce le recrutement d’enseignants d’arabe pour les écoles françaises

L’ambassade d’Algérie en France a lancé une campagne de...

Le président Tebboune accomplit la prière de l’Aïd El Adha à Djamaâ El Djazaïr

Le président de la République, M. Abdelmadjid Tebboune, a...