Inauguration de l' »Algerian Bank of Senegal »

Date:

La deuxième banque algérienne agréée à l’étranger, « Algerian Bank of Senegal » (ABS) a été inaugurée jeudi à Dakar (Sénégal), après l’inauguration, mercredi à Nouakchott, de « l’Algerian Union Bank » (AUB), en application des instructions du président de la République, M. Abdelmadjid Tebboune, visant à faciliter l’investissement et les échanges commerciaux entre l’Algérie et les autres pays d’Afrique.

La cérémonie d’inauguration des sièges de l’ABS et de sa direction générale à Dakar a été présidée par le ministre des Finances, Laaziz Faid et le ministre du Commerce et de la promotion des exportations, Tayeb Zitouni, outre le ministre sénégalais du Commerce, de la consommation et des PME, porte-parole du Gouvernement, Abdou Karim Fofana, en présence de l’Ambassadeur d’Algérie au Sénégal, Khaled Zohret Bouhalouan, rapporte l’APS.

L’ABS dont le capital social est de 100 millions USD, est le fruit d’un partenariat entre quatre banques publiques algériennes en l’occurrence la Banque nationale d’Algérie (BNA) (40%), le Crédit populaire algérien (CPA) (20%), la Banque extérieure d’Algérie (BEA) (20%) et la Banque d’agriculture et de développement rural (BADR) (20%).

Cette banque « répondant aux standards internationaux permettra à travers les différents produits bancaires proposés, à développer les relations économiques entre les deux pays et à accompagner les grandes, les moyennes et petites entreprises, tout en contribuant au soutien des efforts de développement au Sénégal », a déclaré à la presse le directeur général de la banque, Abdelhafid Haned en marge de l »inauguration.

L’ABS avait obtenu l’agrément des autorités sénégalaises en avril dernier, devenant ainsi la première banque 100% algérienne agréée à l’étranger.

« Algerian Union Bank », dont le siège est au cœur de la capitale Nouakchott, est le fruit d’un partenariat entre quatre banques publiques algériennes: le Crédit populaire d’Algérie (CPA, avec 40% du capital), la Banque extérieure d’Algérie (BEA, 20%), la Banque nationale d’Algérie (BNA, 20%) et la Banque de l’Agriculture et du Développement rural (BADR, 20%) avec un capital total de 50 millions de dollars.

Selon le ministère des Finances, l’ouverture de ces deux banques algériennes à Nouakchott et à Dakar intervient « en application des instructions du président de la République, M. Abdelmadjid Tebboune, visant à encourager « l’ouverture sur le continent africain en participant à son développement et sa relance à travers l’implantation de banques algériennes à l’étranger, ainsi que des Show-rooms ayant pour objectif la promotion des produits et services algériens ».

Pour rappel, la délégation ministérielle algérienne est arrivée, mercredi soir à Dakar, après une visite de travail de deux jours à Nouakchott, marquée par l’inauguration de « l’Algerian Union Bank » (AUB) et l’ouverture d’un show-room, « Exportation », de promotion des produits algériens à Nouakchott, outre l’ouverture des travaux de la 6e édition du Conseil d’affaires algéro-mauritanien.

Des rencontres avaient réuni également les ministres des Finances et du Commerce et de la Promotion des exportations avec leurs homologues et de hauts responsables mauritaniens.

La visite des deux ministres à Dakar permettra d’examiner de nouveaux moyens de partenariat entre l’Algérie et le Sénégal et d’élargir la coopération dans divers domaines.

La visite de la délégation ministérielle à Nouakchott et à Dakar intervient dans « le cadre de l’engagement du Gouvernement à promouvoir la coopération avec les pays voisins et à consolider les liens bilatéraux étroits », et « reflète les efforts incessants pour la réalisation du développement durable et le  renforcement de la stabilité économique de la région », selon le ministère du Commerce de la promotion des exportations.

La visite permettra, selon le ministère des Finances, « d’asseoir les relations de coopération d’intérêt commun pour les deux parties, algérienne et mauritanienne, et algérienne et sénégalaise dans les domaines, économique, financier et commercial, promouvoir les échanges commerciaux, encourager l’investissement dans divers domaines et consolider les expertises communes ».

Share post:

Info en continu

Articles associés
Related

Salon Equip-Auto Algeria 2024 : plus de 400 exposants à la 17e édition

Plus de 400 exposants sont attendus à la 17e...

Mines : Arkab reçoit une délégation de la société australienne « Lionsbridge »

Le ministre de l'Energie et des Mines, Mohamed Arkab...

Algérie-Mauritanie : lancement de nouveaux projets pour consolider un partenariat stratégique

Une nouvelle pierre a été portée à l'édifice des...

CNEP-Banque : lancement de trois nouveaux produits de la finance islamique

La CNEP-Banque a annoncé, jeudi, le lancement de trois...